Nos équipes pluridisciplinaires

LE MEDECIN DU TRAVAIL 

Le médecin du travail est un spécialiste : sa spécialité est obtenue après une formation de quatre ans faisant suite aux six années d’études médicales. Ses connaissances théoriques (toxicologie, ergonomie, droit du travail) et ses stages pratiques en font un observateur privilégié du monde du travail.

Le médecin coordonne toute l’équipe pluridisciplinaire.

Il est le conseiller de tous les acteurs de l’entreprise, tenu au secret médical et au secret de fabrication, il puise sa légitimité dans cette indépendance technique et dans le respect de déontologie.

Interface entre la médecine et le monde de l’entreprise, le médecin du travail est l’interlocuteur privilégié pour toute action de prévention, car il est le seul à connaître à la fois les éventuelles pathologies du salarié, et les exigences de son poste de travail. Il agit en toute indépendance : le médecin du travail est par exemple autorisé à faire effectuer, aux frais de l’adhérent, par un laboratoire agréé, les prélèvements, analyses et mesures qu’il estime nécessaires.

LE COLLABORATEUR MEDECIN 

Ce médecin s’engage à suivre une formation en vue de l’obtention de la qualification en médecine du travail auprès de l’ordre des médecins. Il est encadré par un médecin qualifié en médecine du travail qu’il assiste dans ses missions.

Il remplit les missions que lui confie le médecin du travail dans le cadre d’un protocole écrit qu’il a défini et validé, en fonction des compétences et de l’expérience qu’il a acquises. Ce protocole définit les conditions dans lesquelles le collaborateur médecin procède aux examens prévus dans le cadre du suivi individuel de l’état de santé du salarié. Il définit par ailleurs l’acquisition des compétences nécessaires à l’ensemble des activités en santé au travail.

L'INFIRMIER EN SANTE AU TRAVAIL 

L’infirmier(e) de santé au travail est diplômé d’Etat et a suivi une formation complémentaire en santé au travail.

L’infirmier(e) en santé au travail fait partie intégrante du pôle médical, il/elle assiste et collabore avec le médecin du travail au sein de l’équipe pluridisciplinaire dans le suivi médico-professionnel des salariés.

L’infirmier(e) intervient sur prescription du médecin du travail et est soumis au secret professionnel et médical.

Dans les centres médicaux, le salarié sera donc amené à rencontrer l’infirmier(e), en alternance avec le médecin. Si l’infirmier(e) estime que l’état de santé du salarié nécessite une visite médicale, celui-ci sera redirigé vers le médecin. Cet entretien donne lieu à la délivrance d’une attestation de suivi infirmier qui ne comporte aucune mention relative à l’aptitude ou l’inaptitude médicale du salarié.

L’infirmier(e) est amené(e) à faire de l’information et de la sensibilisation auprès des salariés et des employeurs. Il/elle conseille sur l’organisation des soins d’urgence en entreprise.

LE / LA SECRETAIRE MEDICALE

Il/elle assiste le médecin du travail dans le respect de la confidentialité et du secret médical.

Il/elle organise et optimise l’activité médicale du centre de Santé au Travail définie par le Médecin du Travail.

Il/elle est à l’écoute de tous les acteurs de l’entreprise.

Il/elle réalise les principaux examens complémentaires.

LE POLE PREVENTION 

Ils participent à la prévention des risques ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail dans un objectif exclusif de préserver la santé des salariés. Ils assurent des missions de diagnostic, de conseil, d’accompagnement et d’appui.

Ingénieur en prévention des risques chimiques : organise la promotion et la sensibilisation à la prévention des risque chimiques, identifie et évalue les risques chimiques au sein de l'entreprise, conseille et propose un accompagnement à la mise en place ou à la recherche de mesures organisationnelles et techniques de prévention.

Ergonome : réalise des études de poste, analyse et propose des aménagements de poste, réalise des interventions ergonomiques, conseille et oriente les acteurs de l’entreprise. 

Psychologue du travail : accompagne dans les démarches de diagnostic de RPS (violences, conflits, stress…) : identifier, évaluer, analyser et préconiser. Il aide à la mise en œuvre de projets de qualité de vie au travail, d'actions d’information et sensibilisation. Il apporte conseil et soutien en situation de crise dans l’entreprise. 

Conseiller en prévention et assistant santé sécurité travail : intervient dans les entreprises pour réaliser des fiches d'entreprises et des études de postes, repérer des risques professionnels dans l’entreprise, conseiller sur les mesures préventives pour améliorer la santé, la sécurité et les conditions de travail, accompagner l’employeur dans l’analyse des risques professionnels et participer à des actions d'information et de sensibilisation.

L'ASSISTANT(E) SOCIALE DU TRAVAIL

Notre prestataire extérieur ACTIS tient des permanences au sein de nos centres et mène toute action susceptible de prévenir ou de surmonter les difficultés professionnelles et/ou personnelles d'un salarié, contribue à la prévention de la désinsertion professionnelle et au maintien en emploi par des actions individuelles en lien avec les équipes pluridisciplinaires.