Presta Ain & Beaujolais

Votre partenaire Prévention Santé Travail

Mon espace adhérent Portail intérimaire

EMPLOYEURS, SALARIES, ADOPTEZ LES BONS REFLEXES PAR FORTES CHALEURS

Le 24 juin 2024

 

Vous êtes employeur et vous vous demandez quelles mesures mettre en œuvre en cas de fortes chaleurs ?

Mesures générales 

  • Prendre en compte et retranscrire dans le « document unique d’évaluation des risques » les risques liés aux ambiances thermiques et adopter les mesures de prévention permettant d’assurer la santé et la sécurité des salariés ;
  • Renouveler l’air de façon à éviter les élévations exagérées de température dans les locaux de travail fermés ;
  • Mettre à disposition de l’eau potable et fraîche ;
  • Fournir aux salariés des moyens de protection contre les fortes chaleurs et/ou de rafraîchissement. 

 

Mesures à appliquer en cas d’alerte "vigilance rouge" par Météo France

Procéder à une réévaluation quotidienne des risques encourus par chacun des salariés en fonction :

  • De la température et de son évolution en cours de journée ;
  • De la nature des travaux devant être effectués, notamment en plein air ou dans des ambiances thermiques présentant déjà des températures élevées, ou comportant une charge physique ;
  • De l’âge et de l’état de santé des travailleurs.

En fonction de cette réévaluation des risques : 

  • Ajuster l’aménagement de la charge de travail, des horaires et plus généralement de l’organisation du travail pour garantir la santé et la sécurité des travailleurs pendant toute la durée de la période de vigilance rouge. Une attention particulière doit être portée aux femmes enceintes, aux personnes souffrant de pathologies chroniques ou en situation de handicap, etc.
  • Décider de l’arrêt des travaux si l’évaluation fait apparaître que les mesures prises sont insuffisantes, notamment pour les travaux accomplis à une température très élevée et comportant une charge physique importante, par exemple travaux d’isolation en toiture ou de couverture, manutention répétée de charges lourdes.

 

Un kit de communication à destination des entreprises est également disponible afin d’informer, sensibiliser et prévenir tous les acteurs aux risques liés aux fortes chaleurs :

Guide de prévention des risques liés aux fortes chaleurs

Dépliant d’information aux employeurs : vague de chaleur, je me prépare et j'agis

Affiche d’information des travailleurs à apposer sur les lieux de travail

 

Recommandations aux travailleurs en cas de fortes chaleurs

Conseils généraux

  • Surveillez la température ;
  • Buvez régulièrement ;
  • Portez des vêtements légers qui permettent l’évaporation de la sueur (ex. : vêtements de coton), amples, et de couleur claire si le travail est à l’extérieur ;
  • Signalez à votre employeur si vos vêtements et équipements de protection individuelle sont sources d’une gêne supplémentaire ;
  • Protégez-vous la tête du soleil ;
  • Adaptez votre rythme de travail selon votre tolérance à la chaleur ;
  • Demandez à votre employeur d’organiser le travail de façon à réduire la cadence, notamment en aménageant les plages horaires de travail ;
  • Réduisez ou différez les efforts physiques intenses, et demandez à votre employeur de reporter les tâches ardues aux heures les plus fraîches ;
  • Demandez à votre employeur d’alléger la charge de travail par des cycles courts travail/repos ;
  • Évitez toute consommation de boisson alcoolisée ;
  • Faites des repas légers et fractionnés ;
  • Redoublez de prudence si vous avez des antécédents médicaux et si vous prenez des médicaments.

 

Le coup de chaleur, qu’est-ce que c’est ?

Le coup de chaleur peut survenir en cas d’exposition prolongée à des températures élevées, souvent associée à un effort physique modéré à intense, y compris pour des individus jeunes et en bonne santé. Il s’agit d’une urgence vitale, relativement rare mais mortelle dans 15 à 25% des cas.

Les signes qui doivent vous alerter  : maux de tête, sensation de fatigue inhabituelle, vertiges, étourdissements, malaise, perte d’équilibre, désorientation, propos incohérents, perte de connaissance.

Les premiers gestes de secours à appliquer : appeler les secours (en composant le 15), faire cesser toute activité à la personne, la rafraîchir en la transportant à l’ombre ou dans un endroit frais, lui asperger le corps d’eau, lui donner de l’eau et alerter l’employeur.

Pour toute demande de conseils, l’employeur et le salarié peuvent contacter le médecin du travail.